:: PLEASE SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION :: ALL OUR BLOGS ARE BOTH IN ENGLISH AND IN FRENCH :: PLEASE SCROLL DOWN FOR ENGLISH :: THANK YOU FOR YOUR SUPPORT ::
:: BLOG :: BLOG :: BLOG :: BLOG :: BLOG ::
QUI SOMMES NOUS I ABOUTBLOGFAIRE UN DON I DONATEPHOTOSCONTACT

  fondam04@gmail.com 
FONDAM

:: PLEASE SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION :: ALL OUR BLOGS ARE BOTH IN ENGLISH AND IN FRENCH :: PLEASE SCROLL DOWN FOR ENGLISH :: THANK YOU FOR YOUR SUPPORT ::

2015

by FONDAM on 10/11/16

From:Fondation Dallas Monnin <fondam04@gmail.com>
Subject:FONDAM || Rapport d'activités | 2015 | Progress Report
Preheader:
Reply:fondam04@gmail.com
  
 
 
 
     
Rapport d'Activités 2015 à août 2016 

Chers membres et sponsors,

Comme vous le savez certainement, l'incertitude politique quant à l'avenir du Pays, a de graves répercutions sur notre FONDAM.  Beaucoup de membres  ne payent plus leur cotisation annuelle à l'exception de Sirius, fondation à laquelle nous exprimons notre sincère gratitude pour sa fidélité jamais démentie, ainsi qu'au Dr Pierre Catteau qui nous représente avec panache dans tous les pays francophones.
C'est pourquoi, après un an de black-out de notre programme d'instruction civique due à la mort de notre responsable en chef Me Jean-Louis Duclair (qui était aussi le directeur de l'école nationale de Marchabée) nous allons, après refonte de notre programme qui devient plus sélectif, recommencer les cours à la rentrée de septembre 2016.

Jean-Louis Duclair lors d'un reboisement sur un vaste terrain qui appartient à l'école de Marchabée.Il pose au milieu de plantation Moringa dont les feuilles bouillies sont un excellent légume pour les repas des élèves

En ce qui concerne l'écologie et le reboisement, la pépinière a été renforcée
ainsi que la culture du sorgho, du ricin et du morenga sur nos terres à Hortanse ainsi que sur celles de nos membres qui sont gérées par la fondation.


Dans l'espoir qu'une sortie de crise heureuse sortira des urnes en octobre, nous vous remercions pour votre fidélité à nos idéaux de développement durable! pour les plus démunis de la commune de Port-Salut.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à visionner sur YOU-TUBE une vidéo qui présente la FONDAM :


Bien à vous,

Salomon Emmanuel directeur,
Mr Nerva responsable Instruction Civique,
Michel Monnin relations publiques.


pas
Dear members and sponsors,

As you probably know, the political uncertainty over the future of our country has serious repercussions on our FONDAM. 

Many members no longer pay their annual dues except for the Sirius Foundation and Dr Pierre Catteau our promotor for francophone coutnries, to whom we express our sincere gratitude for their unfailing loyalty. 

After a blackout-year of our civic education program due to the death of our chief-responsible Jean-Louis Duclair (who was also the national director of the school of Marchabée) we will, after redesigning the program which has become more selective, resume classes at the beginning of September, 2016.


Jean Louis Duclair in the middle of plants of moringa he planted

Regarding our ecology and reforestation programs, the nursery and the cultivation of sorghum, castor oil plants and morenga on our lands in Hortanse and on those of our members who are managed by the foundation, are growing stronger and stronger.

  

In the hope that a happy outcome will come out of the polls in October, we thank you for your loyalty to our ideals of sustainable development for the least fortunate of the town of Port-Salut.

Until next time, we invite you to view this video on FONDAM:



With our best for you all,

Salomon Emmanuel director,
Mr Nerva, civic instruction responsible,
Michel Monnin, public relations.


2013

by FONDAM on 10/11/16

From:Fondation Dallas Monnin <fondam04@gmail.com>
Subject:FONDAM || Rapport d'activités | 2013 | Progress Report || HAITI
Preheader:
Reply:fondam04@gmail.com

null
  
 
FONDATION
DALLAS MONNIN

Chers Membres et Sponsors,

      C'est avec tristesse  que nous vous faisons part du décès de Mr. Christian Barrière, de nationalité française, établi à Port-Salut depuis plus de 15 ans.  Hôtelier-quincaillier dynamique et sympathique, membre fondateur de la Fondam.  

  

Il restera pour nous l'homme qui a rêvé de voir Haïti redevenir une destination touristique de premier plan.  

  

Condoléances émues à sa famille et à ses plus proches collaborateurs qui, nous l'espérons, continueront dans la voie qu'il a tracée.

  

**************************************************************************************

 

It is with sadness that we inform you of the death of Mr. Christian Barrier, of French nationality, based in Port-Salut for over 15 years. Innkeeper and ironmonger, dynamic, friendly, and also a founding member of the Fondam. He will always be remembered as the man who wanted to see Haiti become a tourist destination on the foreground. Heartfelt condolences to his family and his closest collaborators who, hopefully, will continue in his footsteps.

 

**************************************************************************************
    
 
RAPPORT FONDAM 2013

 
Comme vous le constaterez dans les États financiers, nous avons commencé les travaux de la route d'Hortanse que nous comptons achever fin juillet à un prix dix fois inférieur aux estimations des O.N.G. Cette route aboutira à nos 17 hectares de pâturages et desservira la ferme école budgétée à USD 35.000.- Ces travaux créent du travail et les riverains ont vu la valeur de leur terrains quintupler du jour au lendemain. Des petits commerces de sable et de parpaings fleurissent en bordure de notre route et, des localités perdues dans les mornes avoisinants envisagent de venir se greffer à notre parcours.
 
Nous avons aussi continué le reboisement et en particulier le remplacement des arbres coupés arbitrairement à cause de l'inertie des autorités communales et de l'État qui ne nous donnent toujours pas les moyens légaux d'intervenir quand il y a fraude et dévastations.
 
En ce qui concerne l'Instruction Civique nous espérons pouvoir publier, avant la fin de l'année, le programme de la première Année.

 

Nous remercions une fois de plus nos fidèles sponsors et les membres qui ne nous ont pas abandonnés depuis notre création.

 

Un grand coup de chapeau aux trois Communes genevoises et aux donateurs  de la Fondam suisse, à Bill, Silvio, Pierre, Valérie , Jacqueline et à l'UNOPS de Port-Salut qui nous a donné une moto flambant neuve.

 

Longue vie à la Fondam bien décidée  à continuer à œuvrer pour un développement durable au profit de la Commune.

 

Salomon Emmanuel, président.   

Frère Mano, vice-président.   

Michel Monnin, relations publiques.

 

 

 

Dear Members & Sponsors,

 

As you will see in the financial statements, we have started work on the Hortanse road that we expect to complete in late July at a price ten times lower than the estimates of NGOs.

This road will lead to our 17 acres of pasture and serve the  farm-school  budgeted at USD 35,000. - The development of this road is creating jobs and nearby residents have seen the value of their land quintuple overnight. Small businesses and sand vendors are blooming along the route, and also we are seeing the small towns lost in the surrounding hills planning to connect to our road.

 

We also continued with our reforestation program and in particular the replacement of trees cut arbitrarily because of the inertia of local authorities and the Government who still hasn't given us any legal means to intervene when there is fraud and devastation. 

 

Regarding the Civic Education program we hope to publish before the end of 2014, year 1 of the program which was successfully conducted and received in all the surrounding schools.

 

Thank you once again to our loyal sponsors and members who have not abandoned us since our inception. 

 

A big hats off to the three towns in Geneva and donors of the Fondam Switzerland. To Bill, Silvio, Valerie, Jacqueline and UNOPS of Port Salut who gave us a brand new motorcycle.

 

Long live the Fondam, determined to continue to work for sustainable development for the benefit of the Commune of Port-Salut.

  

Salomon Emmanuel, president.   

Frère Mano, vice-president.   

Michel Monnin, public relations.

 

   


 

 

  

       null  

                                                                                      
  
VOUS VOULEZ VOUS IMPLIQUER?  EN SAVOIR PLUS? ECRIVEZ-NOUS  A 
fondam04@gmail.com

HOW TO GET INVOLVED PLEASE EMAIL US AT 
fondam04@gmail.com


2012

by FONDAM on 10/11/16

From:Fondation Dallas Monnin <fondam04@gmail.com>
Subject:FONDAM || Rapport d'activités | 2012 | Progress Report
Preheader:
Reply:fondam04@gmail.com

     

Chers membres, amis et donateurs de la Fondam,

 

Nous avons attendu le 1er Mai, jour de la fête de l'agriculture et du travail, pour vous envoyer un rapport illustré de photos, afin de vous présenter le bilan de nos activités durant l'année 2012.

 

Tout d'abord nous vous annonçons une bonne mauvaise nouvelle: nous avons enfin sorti les 2 conteneurs des griffes de la douane après de nombreuses interventions au Ministère de la Planification restées sans réponse, en raison d'un imbroglio politico-juridique.

 

Bonne nouvelle: nous avons reçu,entre autre, des machines agricoles, des véhicules,chars, motos, bicyclettes et une grande quantité d'outillage qui vont nous servir pour nos projets routiers et agricoles, ainsi que des ordinateurs, des bancs et pupitres d'école pour nos classes d'instruction civique.

   

Mauvaise nouvelle pour notre trésorerie : nous avons payé, le cœur serré, des frais de douane pour plus de US$ 12.000.-

 

Les bicyclettes ont fait des heureux chez nos élèves et nous pourrons équiper un atelier de mécanique et de menuiserie.

  

Un grand soleil aux chantiers communaux d'Yverdon, dirigés par Monsieur Rosselet, qui ont donné des machines agricoles et une voiture, et qui ont également stocké les dons dans leurs locaux durant plusieurs mois.Les attelages serviront pour la voirie et autres transports et la calèche de Monsieur Jacques Pellouchoud pour les mariages et jours de fête. Mille mercis à toutes les personnes en Suisse qui ont répondu généreusement à l'appel au dons et à tous ceux dont l'argent a permis le transport des deux gros containers.Un petit salut en particulier à Isolde Carrard pour son soutien indéfectible!...
Nos remerciements sincères à la Fondam Suisse, la municipalité d'Yverdon-les-Bains, aux communes genevoises d'Asnières, Chêne-Bougeries et Cologny, à la radio suisse romande RSR et son émission "Chacun pour tous", à Eric Morleo de l'imprimerie Cornaz S.A. d'Yverdon, qui a gracieusement fait imprimer 16'000 cartes postales, le Kiwanis club
et enfin, à toutes les petites mains qui ont permis la réalisation de ce projet d'envergure...

 

En Haïti, nous remercions spécialement la S.O.G.E.M.A.R. et son président Mr Baussan, qui a gracieusement annulé les frais d'entreposage des conteneurs sur le wharf  durant plus d'un an, frais avoisinant les $ 25.000.-

Et tout ceci n'aurait pas été possible sans l'aide jamais démentie de la fondation Sirius et deTropic S.A. qui sont nos principaux supporteurs. Grand coup de chapeau à Stéphane Coles et famille. Merci aussi à Geoffrey Handal pour le conteneur acheminé gratis prodeo à Port-Salut.

     

Nos programmes de reboisements (cette année, nous avons plantés et distribués gracieusement à la population environ 5000 plantules d'arbres à croissance rapides et arbres fruitiers) et d'éducation civique suivent leur cours habituel (900 élèves encadrés par 14 moniteurs)

Sur ce, je vous laisse vivre en photos la journée du Premier MAI sans oublier de remercier nos moniteurs et Amis-Lecteurs de la Bibliothèque de la ville  ainsi que la Fokal qui nous accompagnent toujours lors des journées de reboisement et participent aux frais des excellents repas distribués aux participants. 

 

Crédits photos: Alain Fatal, Jacqueline Fabius, Rosemay Duperval 

merci.

Bien à vous,

Michel Monnin, Fondam: relations publiques.

 

Pour 2013 nous essayerons de mener à terme:

 

Projet 1:
Élargissement de notre pépinière principale en construisant des serres pour produire des plantules de caféiers et vanilliers et augmenter notre production de fleurs et légumes. 

  

 

Projet 2: Construire avec des équipes de travailleurs (création d'emplois pour les plus démunis) une route en terre d'environ 1500 mètres pour un meilleur accès à nos terres (12 ha) situées dans les mornes à Hortanse  et débuter mi-2013 la construction d'une ferme d'élevage de bovins...et, ensuite une laiterie avec l'aide d'une agence gouvernementale ''Lèt à Gogo » ; laiterie qui sera alimentée par nos vaches et celles des éleveurs de la Commune.

  

N.B: en quinze jours nous avons déjà accompli la moitié du travail.

La Commune en la personne du Maire principal Mr Laroque et ses accesseurs nous ont prêté main forte pour implanter notre route qui a de ce fait le statut d'une route communale, et ceci sans dédommagements des propriétaires des terrains. D'ailleurs la majorité des personnes concernées sont trop heureuses d'avoir cette route qui donne une plus-value à leurs possessions et, d'autres régions se mobilisent pour faire des chemins carrossables qui déboucheront sur  notre route d'Hortanse.

 

Projet 3: faciliter la pratique d'un sport par les élèves Fondam. Nous entrainons déjà deux équipes de foot (filles et garçons), sport le plus populaire en Haïti.

- Ces projets mènent-ils à terme à une autonomie de la Fondam ?

- Nous espérons obtenir une autonomie d'environ 20% dans 5ans, ce qui serait presqu'un miracle, compte tenu de nos faibles revenus..... Des ONG qui ont des budgets de plus de $ 5.000.000.-continuent à patauger. Il faut dire que dans les meilleurs des cas il n'y a que 0.50 sur $ 1.00 qui est utilisé au bénéfice de la population. Souvent moins que $0.20/1.-

BUDGET : Projet 1: $ 10.000.- en 2013 environ $ 5.000.-

Projet 2: le plan détaillé de ce projet sera présenté début juin avec calendrier et cahier des charges.

Projet 3: environ $ 2.000-

 

NOUS CHERCHONS TOUJOURS DES PARTENAIRES LOCAUX ET INTERNATIONAUX:

Nous sommes très appréciés par la population locale des milieux défavorisés. Malheureusement, ceux de la Commune qui ont des moyens et qui devraient soutenir nos actions ne nous aident pas. Les politiques, souvent laxistes, nous mettent parfois des bâtons dans les roues et, les ONG onusiennes ne nous aident pas vraiment.  

 L'objectif de notre programme d'instruction civique et citoyenne est d'arriver, en persévérant, à changer les mentalités des laissés pour compte (pas facile !) qui dans le futur, nous l'espérons choisiront mieux leurs élus à l'aide de leur bulletin de vote.


 

Un grand merci à nos fidèles membres et donateurs, à la Fondation Sirius, aux Communes d'Asnières, de Chênes-Boujeries et d'Yverdon-les-Bains.Un salut spécial à la Fondam-Suisse dirigées avec brio par Léna Monnin, Barbara Cardone et Éliane Monnin.

   

 

 

Merci aussi Mr Arnaud Deburon et Mme Jeannine Risler de Art Eche qui nous ont gracieusement offert des livres à vendre au profit de notre Fondation.

 

si vous voulez commander un livre: galeriemonnin@galeriemonnin.com

  
 englishversion

 

Dear members, friends and donors of Fondam,

  

 

We wanted to wait until after May 1st, the International Agriculture and Workers Day, to send you our illustrated report and of course our end of year statement for 2012.

First of all let us tell you some good/bad news:  we finally tore the 2 containers (sent from Switzerland) from the claws of customs after almost 2 years!  This delay was due to the political and judicial imbroglio which caused our numerous calls to the Minister of Planning to remain unanswered.

The good news:  in the containers were a car, motorcycles and bicycles that we will use for our agricultural road projects and computers and school benches for our civic education classes.  

 

   

The Bad news for our treasury: we had to pay customs bills of over $12,000. US.

 

We want to especially extend our thanks to Sogemar's President, Mr. Baussan, who graciously cancelled the storage fees for the containers on the wharf which came to around $25,000. US.  Getting the containers out of customs would not have been possible without the tireless help from the Sirius Foundation and Tropic who are our principal supporters.  Hats off to Stephane Coles and his entire family.  Another enormous thank you to Geoffrey Handal who organized the transportation of the containers from Port au Prince to Port Salut free of charge.

 

Now it's time for you to join us for May Day by perusing the photos.  Many thanks to our Monitors, Readers and Friends of the Library of Port Salut and FOKAL who are always with us during planting days and help with the cost of the excellent meals distributed to the participants.

Photo credits: Alain Fatal, Jacqueline Fabius, Rosemay Duperval, thank you.

Warm regards,

Michel Monnin,

Fondam public relations

Our plans for 2013:

 

Project 1:  Enlarge our principal nursery by building greenhouses to house coffee plants and vanilla and to increase our flower and vegetable production. 

   

   

Project 2 : Using people who are in the most need of work we are building a dirt road of around 1500 meters to gain better access to our land which to date comprises 12 hectares or 30 acres situated in the hills of Macaya Port Salut.  We will begin mid 2013 to build a bovine farm and will add a dairy farm with the help of a governmental agency, Milk a Gogo, who will buy the milk from our cows and those of the farmers of the Community of Port Salut. 

The Mayor of the Community, Mr. Laroque, helped us immensely by deeming this road a communal one which pleased the property owners along the new road since the value of their land will rise.  Nearby regions are planning smaller roads to join our larger one in Hortanse.  

 

P.S.  In 15 days we have completed half the work .

 

Project 3 : Help Fondam children to participate in sports.  We already train 2 soccer teams (girls and boys) as soccer is the most popular sport in Haiti.

Do these projects bring us closer to an autonomous Fondam? We hope to be around 20% autonomous in 5 years, which is pretty much a miracle considering our weak revenues.  Certain NGO's have enormous budgets and continue to flounder.  

BUDGET:  

Project 1:
$10,000.  In 2013 around  $5000.
Project 2: We will present a detailed project plan the beginning of June with a calender and costs.

Project 3:  around $2000.

 

WE ARE STILL LOOKING FOR LOCAL PARTNERS.

We are highly regarded and appreciated by the local population and the most underprivileged of the community.  We get no help from the few well-to-do here and little more from the NGO's in the area.  The politicians, often corrupt, regularly try to trip us up.. 

The objective of our civic education program is after much perseverance to change the mentality of those who have been abandoned so they can better choose their future by being more knowledgeable when they go to vote.   

 

  A big thank you to our loyal members and donors, theSirius Foundation, Communities of Anières, Oak-Boujeries, and Yverdon-les-Bains in Switzerland, and Switzerland Fondam, directed brilliantly by Lena Monnin, Barbara Cardone and Eliane Monnin.

 

     

Thank you to Arnaud Deburon et Jeannine Risler of Art Eche in France who graciously offered art books to sell for the Foundation.  

if you want to order books write us an email to :galeriemonnin@galeriemonnin.com  

   
Fondation Dallas Monnin - FONDAM, 19 rue lamarre,(509) 36 10 72 59 - 36 80 32 40 - 34 46 84 64-, US phone : (214) 736 9554, Petion-Ville, Haiti
Sent by fondam04@gmail.com in collaboration with
Constant Contact

2011-2012

by FONDAM on 10/11/16

FONDAM Assemblée Générale du 7 avril 2012

dans Les Jardins d'Aida à Port-Salut.

Ordre du Jour :
1. Allocution de bienvenue, bilan des réalisations 2011 et perspectives 2012 par
 Michel Monnin.
2.1. Intervention du président-directeur Mr Salomon Emmanuel
2.2. Intervention de M. Jean-Louis Duclair, inspecteur responsable du Programme 
d'Instruction
Civique durant l'allocution du responsable des relations publiques.
2.3. Nominations et reconduction d'un nouveau Conseil de Direction pour 3 ans.
3. Présentation des États Financiers de l'exercice 2011.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

M.M

1. Bilan et perspectives par Michel Monnin

Nous sommes heureux de vous recevoir en cette fin d'après-midi de lumière paisible
dans les Jardins d'Aida, reine des sources et de l'arc-en-ciel, parc tropical et
 spa jumelés avec la Résidence des Passagers des Vents dédiée aux créateurs du Monde
entier.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Préparatifs pour l'Assemblée générale.Iguelio Descardes au travail  et l'arbre de
vie qui orne le Bar du Jardin d'Aida

Les Jardins, lieu de détente et de culture, sont dirigés par Rosemay, animatrice,
et Claude  barman. Nadine complète notre équipe de trois masseurs diplômés. Très
 bientôt nous ajouterons une scène pour vousoffrir des spectacles  qui vont  vous
ravir...

J'ai dit ravir!, ce qui me fait penser à ravines, racines, avenir, réunir... et 
qu'il me faut  ouvrir la séance sans plus tarder :
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Assemblée générale 1.Saint Felix, Michel Monnin, Salomon  Emmanuel, Jean Louis Duclair
et Job 2. Saint Felix, Clausel Viaud, MM 3. le public  4.MM, Salomon Emmanuel, Paul
Denis, Frère Dieuthème Emmanuel

Début 2011, nous avons achevé les deux derniers contrats (canaux de contour et rampes
vivantes) signés avec le Ministère de l'Agriculture qui nous ont valu les félicitations
(meilleures gestion et réalisation comparées à des projets similaires exécutés dans
tout le pays) de l'ingénieur départemental du Sud, M. Débalio et du ministre  M.
 Jonas Gay qui ont droit à notre respect pour leur disponibilité et leur compétence.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Visite sur les terres Fondam de l'ecrivain et journaliste algerien Yahia Belaskri.
Jeunes arbres sur les photos de gauche, canaux de contour sur celles droite.

Parallèlement, nous avons terminé la construction d'une maison d'accueil dans notre
pépinière qui est l'une des mieux achalandée de la ''Côte Sud Initiative'' un programme
de l'Unops dont nous faisons partie. La pépinière est gérée avec amour par notre
 président, l'homme qui plante des arbres, assisté par Marie-Denise (agronome) et
quelques aides modestement rémunérés auxquels se joignent souvent nos jeunes de 
l'instruction civique. À l'actif, il faut mentionner une augmentation des ventes
 de plantules forestières, fleurs et légumes, à des particuliers  ainsi que des 
investissements en ignames et affermages de parcelles plantés en vétiver, et, comme
chaque année, nous avons organisé 2 journées de reboisement communautaire avec la
participation de toutes nos équipes de volontaires.

Passagers de Vents en association avec la Fondam a organisé des activités dans les
classes d'instruction civique et a la Bibliothèque de Port-Salut.

Saint Félix présente une pièce sur l'environnement au Passagers des Vents en decembre
2011: Tamara Suffren, Pia Petersen, Makenzy Orcel, Wilfried- N'Sonde, James Noel
 - Final de Tamara Suffren accompagnée par Alain Fatal © Paolo Woods
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rencontre avec les brigades de la FONDAM et visite avec Michel Monnin dans les cours
d'éducation civique à  Port-Salut © Pascale Monnin et Pia Petersen

1.  P. Monnin -F. Gattoni - G. Castera -Y. Belaskri -J. Delmaire font présentation
aux Amis Lecteurs de Port-Salut. 2.  Salomon Emmanuel, Président de la Fondam. 3.
le directeur de la bibliothèque, Salomon et Alain Fatal, Moniteur de la Fondam. 
4. Une jeune fille lisant pour les invites. 5. les Passagers des Vents
© Francesco Gattoni

Pièce de théâtre mise en scène et écrite par  Saint Félix, moniteur de la Fondam,
les Passagers des Vents et le public © Francesco Gattoni

Passagers de Vents: article dans le Nouvelliste de Nelio Joseph [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=102390]

http://www.lenouvelliste.com [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=102390]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


2.1. Intervention de notre Président, Salomon Emmanuel :

La devise qui nous dynamise depuis plus de 9 ans ''Ann sove tèt monyo poun sove 
tèt nou'' est plus forte que jamais.   Reboisons les montagnes et nous serons sauvés
en même temps que la nature. La Fondam finance à court terme et encadre plusieurs
organisations paysannes crédibles sur toute l'étendue de la Commune et, je pense
 qu'il faut insister sur le reboisement de la zone Buisson qui compte 13 sources
 captées et est le réservoir naturel de la ville de Port-Salut et autres agglomérations.
Il demeure indispensable que les périmètres dans un rayon de 500 mètres qui entoure
les sources soient déclarés d'utilité publique comme la Mairie à le pouvoir de le
faire selon la loi; important, aussi d'augmenter les surfaces forestières dans cette
région qui a peu de terres arables en dédommageant les propriétaires des terrains
en question. La Commune doit envisager un tarif au m3 d'eau basé par exemple sur
 la moyenne du prix de vente de récoltes annuelle par carreau, (mais et sorgho ou
vétiver).  Nous laissons au Ministère de l'Agriculture le soin de fixer le tarif
 en amont, et au Systèmes d'Adduction d'Eau Potable de Port-Salut (SAEPS) d'assurer
unmeilleur service à la clientèle en révisant ses tarifs à la hausse et en installant
des compteurs pour éviter les gaspillages en aval. Nous savons qu'à l'heure qu'il
est, plus de 50% des abonnés ne payent pas la modeste taxe qu'il leur est demandée.

Salomon Emmanuel dans sa pépinière Fondam. Des jeunes arbres, des canaux de contours
et un barrage pour prévenir les inondations © Toni Monnin

On pourrait aussi mentionner que les combines qui existent à tous les échelons des
administrationspubliques doivent être freinées si l'on veut vraiment arriver audéveloppement
durable, termes très très à la mode au jourd'aujourd'hui. En conséquence nous demandons
à l'État et aux O.N.G(Celles qui veulent vraiment aider Haïti) de  prendre leurresponsabilité
par les cornes en appliquant les lois qui existent en la matière et en canalisant
mieux les aides qui sont accordées auxmunicipalités ainsi qu'aux parlementaires 
et associations non bidon.Je dois ajouter que la Fondam bénéficiaire de 2 containers
de donsvenus de Suisse (matériel scolaire, agricole, touristique etc.) n'a,voici
 bientôt un an, n'a toujours pas pu les sortir du port de P-A-P,en raison de circonstances
indépendantes de sa volonté. Merci.

Nous avons également mis en chantier Fondam-Artisanat-Plage ainsiqu'une brigade 
forte de 50 des meilleurs élèves en instruction civiquequi en feront leur base pour
approfondir leurs connaissances etcapacités intellectuelles, manuelles et sportives.
Ce centre est animépar M. Wilson St-Félix comédien, tambourineur...et la Fondam 
lui à permisd'aller faire un stage d'apprentissage en ''papier mâché'' à avec M.Zeevic
Peretz, moniteur d'artisanat d'une O.N.G israélienne.


2.2. Intervention de M. Jean-Louis Duclair, inspecteur de notre programme expérimental
d'instruction civique et directeur de l'École Nationale de Marcabée .

Comme vous le savez déjà, les premiers cours d'Instruction Civique ont débuté en
 octobre 2008 dans cinq centres qui couvrent la Commune. En première année, nous
 insistons sur le Qui suis-je et le Ou suis-je?, la politesse, la ponctualité, la
responsabilité. Nous combattons les superstitions, le Bondyé-Bon et le Ce n'est 
pas de ma faute. En 2ème année, on approfondit tous les thèmes qui vont renforcer
le sentiment d'appartenance à un lieu, une région, une communauté, un idéal.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dans le cadre de Ou suis-je ? une excursion à Port-à- Piment et Chardonnière avec
les élèves d'instruction civique

Respect de la faune et de la flore et comment résoudre les problèmes écologiques
 et se débarrasser des déchets non biodégradables, etc. La 3ième année est consacrée,
aux droits et devoirs qui incombent à tout citoyen responsable : respect de soi 
et de l'autre, respect des lois et de la Constitution qui doivent être appliquées
sans déviation. Chose qui n'est pas facile dans un pays de tradition autoritaire
 dont les politiciens, les chefs, pensent qu'ils n'ont de comptes à rendre à quiconque,
si ce n'est, trop souvent, qu'à leur poche. Comment voter et pour qui? Comment protester
pacifiquement quand les élus ne tiennent pas leurs promesses? Orientation professionnelle
et communication complètent leur formation citoyenne. Ce qui nous a motivés à choisir
50 des lauréats des examens de fin de cycle pour former deux brigades de 25 jeunes
(''Amis des Arbres'' et ''Au Pipirit Chantant'') qui, par des actions coup de poing,
invitent la population à se ressaisir pour que Port-Salut devienne une destination
touristique fiable et un modèle de mieux vivre.


Article paru sur le blog l'Imag'Histoire sur une action Fondam de nettoyage avec
 les Passagers des Vent par Odette Charreyron Michel

Les brigades ont effectuées bénévolement, seules ou accompagnées par les artistes
et écrivains en Résidence des Vents plusieurs nettoyages de rues et de la plage 
pour motiver la population. Nos effectifs I.C à ce jour sont de plus 700 élèves.
Je vous remercie.

http://-a-la-decouverte-du-travail-de-la-fondam-avec-les-jeunes-pour-la-defense-de-l-environnement-en-haiti-
[http://lighis.over-blog.org/article-a-la-decouverte-du-travail-de-la-fondam-avec-les-jeunes-pour-la-defense-de-l-environnement-en-haiti-94462418.html]

J'ajouterai que nous sommes décidés à accompagner un maximum de jeunesjusqu'à ce
 qu'ils aient un métier qu'ils puissent exercer dans laCommune et non à P-A-P ou
 à l'étranger.

J. L. Duclair, R.Duperval et N. Gauthier organisent les cadeaux pour les petits 
de l'éducation civique.  Noel 2011 © Toni Monnin
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mais pour que ce voeux puisse se réalise, il faudra que la Fondam puisse disposer
de plus de fonds et que des emplois soient créés par les entrepreneurs du coin, 
principalement dans le secteur du tourisme. Nous avons quantité de projets pour 
ce faire : aides aux familles pour améliorer l'habitat (éco-tourisme), écoles professionnelles
etc. Mais pour le moment nous continuons à accumuler des réserves sur notre compte en dollars américains pour 
notre projet de ferme d'élevage et de laiterie. L'UNOPS-NORVÈGE-CSI planche sur 
notre demande de financement d'une route agricole en terre battue qui désenclaverait
la région Macaya-Hortanse-Antoine et nous sommes en contact avec le Ministère de
 
	l'Agriculture pour la laiterie. Nous souhaitons aussi que les édiles politiques,
économiques et compétentes de Port-Salut s'impliquent beaucoup plus au sein de la
Fondam. Il faut prendre le taureau par les
cornes! Des taureaux on en voit beaucoup sur des bilboards et des affiches!, et 
des vrais taureaux, noirs, bruns, tachetés, zébrés, forts et courageux, il y en 
a des centaines ici qui front contre front se livrent combat pour l'honneur; symbole
vivant de notre devise reléguée aux oubliettes de notre glorieuse Histoire de Peuple
: ''L'UNION FAIT LA FORCE''


2.3. Nominations et reconduction d'un nouveau Conseil de Direction pour 3 ans.

Salomon Emmanuel: Président

Frère Dieuthème Manuel: Vice président

Michel Monnin: Relations publiques et trésorier.

Jean-Louis Duclair: Inspecteur et directeur du programme d'instruction civique

St Felix

Wilson Saint-Félix:
responsable de Fondam Artisanat, Sport et Culture.

Job Manuel: Techniques agricoles en remplacement du très regretté Camil Télémaque



Dieuné Jeune:Ressources en eau

Albert Dufort: Vérificateur aux comptes

Fabienne Hudicourt: Secrétaire



Un grand merci à nos fidèles membres et donateurs, à la FondationSirius, aux Communes
d'Asnières, de Chênes-Boujeries et d'Yverdon-les-Bains.

Un salut spécial à la Fondam-Suisse dirigées avec brio par Léna Monnin, Barbara 
Cardone et Éliane Monnin.

Merci aussi Mr Arnaud Deburon et Mme Jeannine Risler de Art Eche qui nous ont gracieusement
offert des livres à vendre au profit de notre Fondation.

http://www.pharedere.com/ [http://www.pharedere.com/mobile/Le-seisme-vu-par-les-peintres-haitiens,.media?a=2929]

http://www.lenouvelliste.com/ [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=&ArticleID=94028]

Documentaire de Sarah Leuthold sur la Fondam pour la Télévision Suisse Allemande.

http://www.videoportal.sf.tv [http://www.videoportal.sf.tv/video?id=53a83265-4f21-42e5-aafc-e53943a589ea]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

FONDAM General Meeting of April 7, 2012

Aida Gardens in Port Salut

Agenda:

1.Welcome address, record of achievements in 2011, and 2012 outlook by Michel Monnin.

2.1. Intervention of the chief executive Mr Emmanuel Solomon

2.2. Intervention of Jean-Louis Duclair, inspector in charge of Civics Program during
the speech of public relations.

2.3. Appointments and Reappointment of a new Board of Directors for three years.

3.Presentation of Financial Statements for the year 2011.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

M.M

1. Record of achievements in 2011 and 2012 outlook by Michel Monnin.

We are happy to have all of you here at the end of the afternoon in the peaceful
 light of the Gardens of Aida, Queen of springs and rainbows.  This lovely garden
has a twin project, the Wind Passengers, which is a residence for writers and artists
from around the world.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Preparation for the bord meeting. Iguelio Descardes working and the three of life
that is  embellishing  the bar of the garden of Aida © Toni Monnin

The Gardens, a cultural hub and a park for relaxation is hosted by Rosemay and bartender
and DJ Claude.  Nadine completes our team of three trained massage therapists.  
Very soon we will add a theater stage to deliver performances that will regale you...

I said regale which makes me think of ravines, reunions ... and I need to call the
meeting to order without further delay.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

General meeting  1.Saint Felix, Michel Monnin, Salomon  Emmanuel, Jean Louis Duclair
and Job 2. Saint Felix, Clausel Viaud, MM 3. The public  4.MM, Salomon Emmanuel,
 Paul Denis, Brother Dieuthème Emmanuel

In early 2011, we completed the last two contracts (contour canals and living ramps)
that we had signed with the Ministry of Agriculture.The completion of this work 
earned us the appreciation and kudos (best management and execution compared to 
similar projects across the country) of the departmental engineer of the south, 
Mr. Débalio, and the Minister of Agriculture, Mr. Jonas Gay, whom we thank for their
expertise and willingness to work with us.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Visit on the Fondam land with the algerian writer and journalist Yahia Belaskri.Young
tress on the left pictures, living ramps on the right ones.

At the same time we completed construction of a hostel in our nursery which is one
of the best stocked of the'' South Coast Initiative'' a program of UNOPS to which
we belong. The nursery is managed with love by our president, the tree planter, 
who is assisted

by Marie-Denise, an agronomist and some modestly paid aids who are often joined 
by the young people from our civic education classes.  We are proud to mention an
increase in sales of forestry seedlings, flowers and vegetables to individuals. 
 New investments have been made in yam planting and acquiring new leases of plots
planted with vetiver.  And as every year, we organized two days of reforestation
 in the Community with the participation of all our volunteer teams.
Passengers of the Winds in association with Fondam has organised different activities
in the civic education classes and in the Library of Port-Salut.

Saint Félix presenting a play  about ecology to the "Passengers of  the Winds": 
Tamara Suffren, Pia Petersen, Makenzy Orcel, Wilfried- N'Sonde, James Noel - Music
Final by Tamara Suffren with Alain Fatal on the guitar © Paolo Woods
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


2.1. Intervention of our president, Salomon Emmanuel :

Our motto that has energized us for over 9 years, "Save our
mountains to save ourselves" is stronger than ever. Reforest the mountains and our
future and that of nature shall be secure. Fondam financed several credible farmers'
organizations on a short term basis throughout the whole of the Community. I think
we should insist on the reforestation of the area of Buisson which has 13 capped
 springs and is the natural reservoir of the city of Port Salut and several surrounding
villages. It remains essential that the boundaries within 500 meters surrounding
 the sources are declared of public interest and the City Council has the power 
to do so by law. It is also important to increase forest areas in  this region that
has little arable land and compensate the owners of the land in question. The City
should consider a rate per cubic meter of water based for example on the average
 selling price of annual crops, maize and sorghum or vetiver, on a carreau of land
(about 3 acres). We leave it to the Ministry of Agriculture to fix the upstream 
rate and Drinking Water Supply System of Port Salut (SAEPS) to provide better customer
service by revising its rates upstream and metering to avoid waste downstream. We
know that by now over 50% of subscribers do not pay the small fee requested of them.

Salomon Emmanuel in his Fondam nursery. Young  trees, living ramps and the building
of a retaining wall to prevent inondations © Toni Monnin

One could also mention that the schemes that exist at all levels of government must
be curbed if we really want to achieve sustainable development, a very very fashionable
phrase today. Therefore we ask the State and NGOs (those who really want to help
 Haiti) to take

responsibility and apply the laws that already exist in this area and to better 
channel aid that is awarded to municipalities as well as parliamentary associations.
I should add that Fondam was the beneficiary of two containers of donations from
 Switzerland (school supplies, agriculture supplies, etc.). The containers have 
been sitting at the port of Port au Prince for almost a year due to circumstances
beyond our control and those precious articles are still
in Haitian customs...
We have also initiated Fondam-Beach-Crafts with a strong squad of 50 top students
in our civic education classes who will be able to broaden their basic knowledge
 and their intellectual abilities through crafts and sport. The center is run by
 Mr Wilson St. Felix an actor
and drummer. Through Fondam he participated in an apprenticeship to learn how to
 make paper mache from recycled materiel with Zeevic M Peretz, a crafts instructor
from an Israeli NGO.
Thank you, Emmanuel Salomon.


2.2. Statement by Jean-Louis Duclair, inspector of our experimental program of civic
education and director of the National School of Marcabée: As you know, the first
classes of Civic Education began in October 2008, in five centers across the Community.
In the first year program we emphasize "who am I and where am I", politeness, punctuality,and
responsibility. We still fight to change ingrained superstitions like "God willed
it" and "it's not my fault.'' The second year, we concentrate on themes that strengthen
the children's sense of belonging to a place, a region, a community and an ideal.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


1.  P. Monnin -F. Gattoni - G. Castera -Y. Belaskri -J. Delmaire make a conference
at "the friends of reading" in Port-Salut.
2.  Salomon Emmanuel, Président of the Fondam. 3. the director of the library, Salomon
and Alain Fatal, teacher of Fondam.
4. A young girl reading to their guests. 5. Winds Passengers © Francesco Gattoni


Passagers de Vents: article in le Nouvelliste by Nelio Joseph [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=102390]

http://www.lenouvelliste.com [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=102390]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dans le cadre de Ou suis-je ? une excursion à Port-à- Piment et Chardonnière avec
les élèves d'instruction civique

We also introduce the idea of respect for wildlife and flora and how to solve environmental
problems like getting rid of non-biodegradable waste, etc..
The third year is devoted to the rights and duties incumbent on every responsible
citizen: self respect and respect for others, respect for the laws of the Constitution
without deviation. This is something that is not easy in a country whose authoritarian
tradition of politicians and leaders think they are accountable to no one. Other
 themes we develop are how to vote and for whom to vote and how to protest peacefully
when elected officials do not keep their promises.  Career counseling and communication
complete the citizenship training.We chose  the 50 best students of all the schools
to form two brigades of 25 youths ('' Friends of  Flora'' and "The Singing Kingbirds")
who through spontaneous initiatives invite the people of the community to help Port
Salut become a true tourist destination and a model for better living.


Article published on the blog l'Imag'Histoire  about
an action with the "Winds Passengers"

The brigades alone or accompanied by the artists and writers of the Winds Passengers
residency voluntarily cleaned the beautiful main beach and the streets around it
 to motivate the population to continue this effort. This year we have 700 students
and we have had over 2600 students pass through our volunteer civics classes.
Thank you very much, Jn. Louis Duclair.
http://lighis.over-blog.org/ [http://lighis.over-blog.org/article-a-la-decouverte-du-travail-de-la-fondam-avec-les-jeunes-pour-la-defense-de-l-environnement-en-haiti-94462418.html]


I would like to add that we are determined to help as many young people as possible
in finding jobs in the municipality, not Port au Prince or abroad.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

For this dream to come true Fondam needs more money and relies on the entrepreneurs
in the area to create jobs, mainly in the tourism sector. We have many projects 
in mind: aid to families to improve their houses (ecotourism), vocational schools,
etc. For now we continue to accumulate money in our account in U.S. dollars for 
our proposed farm and dairy. UNOPS-NORWAY-CSI is studying our funding for an agricultural
dirt road that will free up the Macaya-Hortanse-Anthoine region and we are in contact
with the Ministry of Agriculture for the dairy. We also hope that in the future 
the competant political city fathers implicate themselves more in the Fondam. Take
the bull by the horns! Bulls we see on many bilboards and posters! Real bulls, black,
brown, spotted, streaked, strong and courageous. There are hundreds here who engage
in head to head battle for honor. They are the living symbol of Haiti's glorious
 past and the incarnation of the country's motto, "Together We Are Strong".



2.3. Appointments and Reappointment of a new Board of Directors for three years

Salomon Emmanuel: President.

Frère Dieuthème Manuel: Vice president.

Michel Monnin: public relation and tresorer.

Jean-Louis Duclair: inspector in charge of Civics Program.

St Felix

Wilson Saint-Félix: in charge of the Fondam crafts, culture and sports.

Job Manuel: Agricultural techniques in replacement of the late Camil Télémaque.

Dieuné Jeune: Water Ressources.

Albert Dufort: Accounting conselor.

Fabienne Hudicourt: Secretary.

3. Financial Report 2011 click here to view financial statement 


A big thank you to our loyal members and donors, the Sirius Foundation, the Communities
of Anières, Oak-Boujeries, and Yverdon-les-Bains in Switzerland, and Switzerland
 Fondam, directed brilliantly by Lena Monnin, Barbara Cardone and Eliane Monnin.

Thank you to Arnaud Deburon et Jeannine Risler of Art Eche in France who graciously
offered art books to sell for the Foundation.

http://www.pharedere.com/ [http://www.pharedere.com/mobile/Le-seisme-vu-par-les-peintres-haitiens,.media?a=2929]

http://www.lenouvelliste.com/ [http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=&ArticleID=94028]

Documentary by Sarah Leuthold about Fondam for the German Swiss Television

http://www.videoportal.sf.tv [http://www.videoportal.sf.tv/video?id=53a83265-4f21-42e5-aafc-e53943a589ea]

2010

by FONDAM on 10/11/16

Chers Membres et donateurs,

Prière de bien vouloir nous excuser pour ce rapport 2010 tardif. Pour de  multiple
raisons, séisme, élections et autres empêchements, l'Assemblée  Générale qui se 
tient à Port-Salut durant la semaine sainte n'a pas pu  se faire.

Pépinière  et élèves de la Fondam

Cette pépinière se trouve actuellement ''Nan Cachiman'' dans la propriété des Monnin.
Nous comptons achever la maison  d'accueil fin septembre. Elle comprendra 1 chambre,
toilettes, kitchenette pour les volontaires étrangers décidés à nous aider. À titre
d'exemple en juin de cette année, M. Sébastien Roch (garde forestier du Canton de
Vaud en Suisse) a séjourné plus d'un mois à Port-Salut, il a fait le relevé de nos
terres à Hortanse ou nous aurons une ferme d'élevage, et puis une laiterie et a 
formé 6 gardes-forestier qui, si l'État nous l'autorise, formeront notre brigade
 forestière.

Visite d'inspection sur les pâturages d' Hortanse, plus de 10 carreaux (environ 
15 hectares)

Feuillus (jaune) arbres plantés il y a environ 2 ans et Sébastien Roch.

Autre innovation : affermage pour 5 ans d'une petite propriété sur la plage qui 
servira de vitrine Fondam. Nous comptons y vendre des produits locaux : nappes brodées,
bijoux artisanaux, fleurs, légumes, plantes et plantules, huiles parfumées etc.

En 2010-2011, nous avons bénéficié d'une aide d'environ 1 million de Gourdes du 
Ministère de l'Agriculture pour construire des canaux de contours et des rampes 
vivantes sur les pentes escarpées ainsi que des barrages artisanaux dans les ravines.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Canaux de contours...

L'ingénieur départemental, Monsieur Débalio nous a cités en exemple  pour la qualité
du travail et la bonne gestion des fonds, contrairement à  d'autres communes qui
 n'ont pas répondu à l'attente du Ministère.

Nous avons aussi organisé des ateliers chez les « Amis  lecteurs »de la bibliothèque
de Port-Salut aidé par la FOKAL  dans le  cadre d'une résidence pour écrivains, 
plasticiens et photographes  qui  ont passé 3 jours à la résidence « Passagers des
Vents » financé en  partie par l'Institut Français d'Haïti et la Galerie Monnin 
.Une autre  session avec des invites étrangers aura lieu en decembre2011 et janvier
 2012.

Yanick Lahens dans le cadre de « Passagers des Vents » avec des jeunes qui suivent
les cours d'éducation civique ainsi que la maison « Passager des vents »

2. Éducation Civique : depuis trois ans, nous dispensons gratuitement des cours 
d'instruction civique à plus de 900 enfants du primaire et accordons chaque année
plus de 200 bourses d'études et autres cadeaux aux élèves les plus méritants (valeur
annuelle de 200 à 300 000 Gdes).

Cette année nous avons bénéficié d'une aide de us$ 5000 (gdes 200.000) accordée 
par une association américaine grâce à Monsieur Charly Jeune (Port-Salutien de la
diaspora,  ami de M St-Félix, moniteur de 3ième année) pour l'octroi de 200 bourses
de 1000 gdes qui serviront à aider les familles à la rentrée des classes. Nous les
remercions chaleureusement.

Michel Monnin en visite dans un cours d'éducation civique de 3eme année a Carpentier
et une classe de 2eme année au centre ville et le président de la Fondam Salomon
 Emmanuel.

A la rentrée de septembre 2012, nous allons créer deux brigades de 25 jeunes qui
 ont été les plus performants durant le cycle de 3 ans.

Brigades «Civisme -Écologie-» qui participeront au nettoyage de la plage et autres
lieux publics. Nous espérons que ces actions contribueront à motiver la population
et à sauvegarder la propreté environnementale, puisque ces enfants sont tous de 
la Commune.

Autres actions 2010-11 : programme de greffage d'arbres fruitiers. Plus de 1000 
arbres sont déjà greffés.

Autorisation des propriétaires pour la construction de la route menant à Hortanse
(env 2kms). Recherche de financement pour achat de  drains et gabions.

Michel Monnin, Evelyne Scott, Le Père Noel, des enfants de première année et Toni
Monnin

Journée Père Noel sur la plage pour les 1ière année, collation et distribution de
cadeaux offerts gracieusement par la Fondation de Madame Ferrailleur et Mlle Evelyne
Scott, milles mercis.

Projet  2012 : création d'un espace comprenant : salle de réunion et d'informatique
destiné à la formation des moniteurs et des jeunes de la Fondam.

A venir, projet d'aide aux propriétaires pour équiper leurs maisons (toilette, cuisine,
literie, etc.) afin de promouvoir le tourisme écologique dans les familles paysannes.

Conclusion :

Nous remercions une fois de plus nos membres pour leur soutien continu, les fondateurs,
la Fondation Sirius, Madame Alexandra Vorbe pour son annuel fundraising et, nous
 espérons que les retardataires ne nous ont pas oubliés. La Fondam grandit,  les
 effets de  ses actions commencent à se faire sentir. Reforestation : plus de pluie
et moins de dégâts quand les ravines descendent. Nous sommes de ceux qui ont crées
 le plus grand nombre d'emplois et la population prend conscience de nos efforts
 pour un avenir meilleur. Bien sûr, pour soutenir la croissance il nous faudra plus
d'argent et de compétences. En 2010, le triste séisme du 12 janvier nous à propulsé
dans les médias et des dons sont venus des U.S.A, de France, de la Nouvelle Calédonie,
de Tahiti et d'ailleurs.

Les dons divers en provenance de Suisse (machines, velo, etc.) en train d'être chargés
dans les containers sous la supervision de Barbara Cardone.

La Suisse, notre principal partenaire, grâce à Mesdames Léna et Éliane Monnin, Mlle
Barbara Cardone et les Communes d'Yverdon, d'Asnières et de Chênes Bougeries, s'est
montrée particulièrement généreuse en numéraire et autre matériel didactique et 
agricole , ainsi qu'une voiture, des motos , des bicyclettes, etc. qui, hélas, attendent
dans deux containers de 40' depuis  plus d'un mois, à être dédouanés au port de 
Port-au-Prince

An-n sové tèt mon yo pou nous sové tèt nou.

An-n sové tèt yo pou nou sové peyi'n.

Bien à vous.

Salomon Emmanuel                                         Michel Monnin

Président                                                         Relations publiques
de la Fondam

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dear Members and Donors,

Please accept our apologies for this tardy 2010 report on the Fondam activities.
 There are many reasons: earthquake, elections and other lesser causes. The General
Assembly which is held during Easter week could not be held at that time

Nursery and students of Fondam

This nursery is now actually in "Nan Cachiman", the Monnin property in  Port Salut.
We hope to finish building the guest house to lodge foreign  volunteers who are 
willing to come and help the foundation by the end of  September. The house will
 have one bedroom, a bathroom, and a small  kitchen. In June of this year we hosted
a forest ranger, Mr. Sebastien  Roch, from the French speaking department of Vaud
in Switzerland who  stayed one month in Port Salut and did a topical survey of our
land in  Hortanse where we are raising milk cows. He trained 6 forest rangers who
 if authorised by the government will be part of our Forest Guard.

Inspection of the pastures of Hartanse, over 45 acres, Sebastien Roch, trees planted
about 2 years ago.

Something else new: leasing of a small property for 5 years that will serve as a
 window unto Fondam. We hope to sell local products such as hand embroidered tablecloths,
artisanal jewelry, flowers, vegetables, plants and seedlings, scented oils, etc.

In 2010-2011, we benefited from a 1 million gourde ($250,000) gift from the Minister
of Agriculture to build contoured retaining walls and living ramps on the steep 
slopes along with artisanal dams in the ravines.

Retaining canal walls...

The departmental engineer, Mr. Debalio, mentioned as an example the Fondam for the
quality of our work and the conscientious management of our funds which was not 
the case in other communities.

We also organized workshops with the "Book Lovers" club from the library of Port
 Salut which is aided by FOKAL. This was done in the framework of a writers, artists
and photographers residence, "Passagers des Vents", financed in part by the French
Institute and the Galerie Monnin. Other sessions with foreign guests will be held
in December 2011 and January 2012.

Yanick Lahens,reenown Haitian writer, participating in the Passagers des Vents program
with students from one of Fondam's civic eduction classes. The Passagers des Vents
guest house.

Civic Education.

For three years now we have given free civic education classes to more than 900 
children in primary schools in the Port Salut community. Each year we give more 
than 200 scholarships and other prizes to the most gifted students. This has a yearly
value of 200-300,000. gourdes. ($7500.)

This year we received a gift from an American association of $5000. (200,000. gourdes)
thanks to Mr. Charly Jeune, a Haitian diaspora originally from Port Salut and a 
friend of one of our Monitors, Mr. St. Felix. With this gift we will be able to 
give 200 scholarships of 1000 gourdes each for this school year which will be an
 immense help to these families. We thank M. Jeune with all our heart.

Michel Monnin visiting a civic education classe in Carpentier, the president of 
Fondam Mr. Salomon Emmanuel, a Port Salut civic education class.

Back to school 2012: Fondam is creating two groups of 25 young people who were the
best students of the last 3 years. The groups called "Public Spirit Ecologists" 
will help clean the beach and other public places. We are hoping that their actions
will motivate the population to help maintain their environment since all of these
children are from the same community.

Other actions 2010-11: fruit tree grafting. We have already grafted more than 1000
fruit trees.

We have obtained authorisation from the land owners to construct a road so we can
access our land in Hortanse, around 2 kilometers.

We are looking for financing to buy drains and gabions.

Michel Monnin, Evelyne Scott, Santa Claus, Mr. Emmanuel, Fondam childen with Christmas
presents,Toni Monnin

"Santa Claus Day on the beach for the first grade students": Snacks and presents
 graciously offered by the Foundation of Mrs. Ferrailleur and Ms. Evelyne Scott.
 Thanks a million!

Project for 2012: creating a space with a meeting room and computers to teach and
train the monitors and the young people of the Fondam.

In the future: a project to help families upgrade their homes: better bedrooms, 
bathrooms and kitchens, new bed linens, etc. to help promote eco-tourism in the 
region.

Conclusion :

We wish to thank once again our members for their continued support, the founders,
the Sirius Foundation, Mrs. Alexandra Vorbe for her annual fundraiser and for those
who we hope will not forget us. Fondam is growing and the effects of our actions
 are showing: reforestation, we get more rain and less water destruction. Fondam
 has created the biggest source of employment in the community and the population
is beginning to take note of our efforts. To continue this growth we need not only
more money but more competent workers too. In 2010, the January 12th earthquake 
put us on the front page of every newspaper and donors from the U.S., France, New
Caledonia, Tahiti and elsewhere all opened their hearts and purses to us.

Different gifts from Switzerland (machines, bikes, etc.) going into containers en
route for Haiti and Barbara Cardone

Switzerland has become our principal partner thanks to Lena and Eliane Monnin, Ms.
Barbara Cardone and the Communities of Yverdon, Asnieres and Chenes Bougeries who
have been particularly generous with their monetary and material gifts: a car, motocycles,
bicycles, computers, etc., which, unfortunately have been waiting in 2 containers
in 100 degree temperature for over one month in the customs area of the port of 
Port au Prince...

"We must save our hills to preserve ourselves

And if we preserve ourselves we save our country".

We are counting on your support.

Warm Regards

Salomon Emmanuel , President                      Michel Monnin, Public Relations


Port-Salut le 30 juin 2010

N.B: If more information is needed please ask.

2009 :: Qui suis-je? Who am I?

by FONDAM on 10/11/16

FONDAM : INSTRUCTION CIVIQUE.
(English version after French text)
Rapport d'activités.

26 octobre 2009 

 
Chers membres et donateurs,

   Durant la première année de nos cours d'instruction civique, nous avons insisté sur le ''QUI SUIS-JE? '' pour que les enfants  se prennent en charge, apprennent à se responsabiliser. Mieux se connaître pour mieux s'assumer. Respect de soi, respect de l'autre, de la flore et de la faune.
Nous avons déclaré la guerre au "si dié vlé" (Si Dieu veut), "bondié bon"(Dieu est bon), "sé pa fot mwen"(Ce n'est pas de ma faute), au "pito nou lèd mè nou-la"(mieux vaut être laids et vivants) "jan'l pasé li pasé"(Ce qui se doit arriver, arrivera de toute manière) etc.
Je sais qui je suis et  je dois faire avec,  sans complexes et sans jalousie.  Je ne rends pas les autres responsables de mes échecs et de mes fautes : les étrangers, la vie, le Bon Dieu...
Nous leur avons appris à réfléchir avant  de parler, à ne pas ânonner des réponses toutes faites. C'est pour cela que le ''par cœur'' est exclu et combattu.

   En seconde année, le programme est axé sur le ''OU SUIS-JE?''.  Nous voulons positionner géographiquement chaque individu, ceci pour qu'il développe un sentiment fort d'appartenance au lopin de terre qui est le sien.  Il faut qu'Haïti cesse de n'être  qu'une terre de passage, un  pays mythique et magique ancré sur le '' koupé tèt, boulé kay de 1804 '' (Coupons leurs la tête et brulons tout!), le déchoukage et toutes autres pratiques autodestructives. Non pas qu'il faille occulter les hauts faits de la guerre de l'Indépendance et les méfaits  de l'esclavage sur le vécu et l'avenir de notre pays, le seul et l'unique que nous avons et aurons. Cesser de dire bêtement que le pays n'est pas à vendre, cesser de penser que le reste du monde nous  veut du mal et qu'il ne rêve que de s'emparer de nos ''richesses''.Mieux vaut regarder en face la précarité de nos moyens et la capacité que nous avons à faire changer les  conditions  pitoyables dans lesquelles vivent la majorité de nos concitoyens par l'éducation et le. développement durable. Construire un État moderne, une vraie Nation!

   Mais ceci dit, revenons au port du salut et au sentiment d'appartenance :
Chacun de nos enfants FONDAM,  du lieu de sa naissance, de sa ''bitation'' (habitation : division territoriale datant de la colonisation française) se positionnera par rapport au lever/coucher du soleil et aux quatre points cardinaux.
Habitation-section rurale-commune-département-pays. Quels sont les voisins immédiats de notre île, quelle est leur situation géographique par rapport à la Caraïbe, au continent américain, etc.
Avec leur moniteur, ils procéderont à un inventaire détaillé de leur zone : nombre d'habitants, logement, eau potable, écoles, dispensaires,  bureaux de l'État, voirie, commerces, pensions-hôtels-restaurants-artisanat, voies de communications et télécommunications, érosion, bosquets, forêts!, ressources  agricoles, élevage.........

   Ensuite ils devront faire des propositions raisonnables pour améliorer les conditions de vie dans leur environnement immédiat et dire quelle serait leur participation au programme de développement socio-économique que laFONDAM (si ses finances le lui permettent) compte mettre en chantier en 2010-2011. Ainsi dans un pays montagneux  à plus de 80% nous comptons réhabiliter ceux qui sont méprisés par les citadins et les résidents des bord-de-mer, être traité de ''moun-mon '' (homme de la montagne) est une injure.La FONDAMcompte leur redonner fierté et dignité, leur apprendre à gérer les avantages qu'il peuvent tirer de ces lieux  aux panoramas souvent spectaculaires qui nous laissent à penser qu'on est déjà au ciel sans avoir besoin d'une auréole!   
                                  

Résultats de l'année scolaire 2008-2009 première année. Test de fin de cycle.

Lieu  

Nombre d'élèves

Abandons

Présent lors du test

25meilleurs

(moyenne)

Moniteur

Port-Salut centre et Lafosse

 

53

3

50

37,3

J-L Duclair

Pointe-Sable et Buisson Félix

45

8

34

33,8

Léonie

Carpentier, Sapotille, Douyon Blondin  (2 classes)

84

17

60

33 (25,4)

Nerva(Ravix)

Marcabée,  Masson, Brieux


36

3

30

31,1

A. Fatal

Vilpy, Barbois

 

47

8

32

30,9

W. St-Félix


Bourses d'études accordées aux lauréats : 31 x 750 Gdes + 63 x 500 Gdes Total54.750 Gdes
Formation, indemnités moniteurs, matériel scolaire et divers + une aide à l'école professionnelle des Petits Frères de Ste Thérèse à Carpentier de 7.700 Gdes ainsi qu'une sortie (avec repas, boissons, sucreries) à Buisson, Aubry etc.  
Pour y planter des arbres à l'occasion de la commémoration de la journée mondiale de l'Environnement 17.410 Gdes   =   102.740 Gdes


Grand total (sauf erreurs et omissions) 
Instruction Civique année 2008/2009 : 260.230 GDES

Budget 2009/2010 Instruction Civique 

 

Montant en GDES

Les 12  moniteurs recevront 5000 Gdes  en décembre, avril et juin soit 15.000 x 12

180.000.-

Séminaires formation moniteurs et autres dépenses I.C        

35.000.-

Sorties (2 ou 3 selon nos moyens)                                                 

50.000.-

Bourses, récompenses et autre                                                   

125.000.-

Budget prévisionnel 2009-2010                                                                

390.000.-

Équivalent en dollars US  taux+/-  40  

US$ 9.750

 


 
An Sové Tèt-yo pou nou Sové Péyi'n      - An Sové Tét-mon-yo pou nou Sové Tèt-nou
Sauvons-les, pour sauver notre Pays   -   Sauvons les bassins versants pour nous sauver nous-mêmes
 
An al nan MORN!
Allons dans les montagnes!


Michel Monnin, relations publiques et trésorier a.i




FONDAM:  CIVIC INSTRUCTION
October 26, 2009, Progress Report
 
Dear Members and Donors,

   For the first year of our civic education instruction in the elementary schools in Port Salut the program focused on "Who am I" to teach the children how to become responsible for themselves.  The better they know themselves the better they assume responsibility, respect themselves, have respect for one another and for the flora and fauna in their environment.

 We declared war on "si dié vlé" - God willing, " bondié bon" - it's in God's hands, "sé pa fot mwen" - it's not my fault, "pito nou lèd mè nou-la" - even though we are ugly we are here to stay, "jan'l pasé li pasé"- whatever.  They will learn to know who they are and to accept who they are without jealousy or mental complexes and to not blame others (foreigners, life, God) for their failures or their mistakes.  Part of the process is to get the children to think before they talk and to reflect before answering questions.   This is why learning by memorization is banned.

    In the second year, the program focuses on "Where am I".  FONDAM wants to geographically position each child in their surroundings so that each one develops a strong sense of belonging to this land which is his.  The idea that Haiti is only a land to pass through, a mythical and magical country anchored to the "koupé Tet, boule kay" idea (cutting off the colonizers heads during the 1804 uprising and burning down their houses) must stop as we are two centuries away from that period.  We will also try to change the "déchoukage" way of thinking - uprooting of all that came before, and all the other auto-destructive practices. The children don't need to forget about their history or to conceal the high points of the fight for independence or forget the evils of slavery but they have to look forward and invest in the future of the nation.  They have to stop foolishly saying that the country is not for sale, stop thinking that the rest of the world  wants to harm them and that all the world dreams of stealing their "wealth".

   It's better and more positive to face the precariousness of Haiti's resources and find solutions to change these pitiful conditions that is daily life for the majority of the citizens than to dwell on the past.  The means to this end are education and sustainable development.  Build a modern State, a real Nation!
  
  Having said that, let's go back to the Port of Salvation and the feeling of belonging:
Each of our FONDAM children will line up at their respective birthplaces, their "bitation", (territorial division dating back to the French colonization) and position themselves according to the rising and setting sun and the four points of the compass.  This way they start at the beginning: their house, the rural area, the city, the department, the country, who are our closest neighbors, the countries closest to Haiti, Haiti in the Caribbean, etc.  With their monitors the children will start a detailed inventory of their zone:  the number of inhabitants, housing, drinking water, schools, clinics, State offices, stores, hotels, restaurants, and concerning the environment erosion, forests, agricultural resources, livestock and so on.


  Then the children must make suggestions to improve living conditions in their immediate environment and define how they will participate in the socio-economic development that the FONDAM (if its finances permit) will implement in 2010 - 2011.  Thus in a country that is 80% mountains the FONDAM  intends to rehabilitate those who are regarded by the urban and seaside dwellers as "moun-mon" (peasants) which is an insult.  We hope to give these people back their pride and dignity and teach them to manage the positive aspects of their often spectacular surroundings which make us believe we are in heaven already!     

        

PLACE 

Number of Student

With-drawals

No. Present for the test

25 best scores

 

  Monitor

Port-Salut centre et Lafosse

 

53

3

50

37,3

J-L Duclair

Pointe-Sable et Buisson Félix

 

45

8

34

33,8

Léonie

Carpentier, Sapotille, Douyon Blondin  (2 classes)

84

17

60

33 (25,4)

Nerva

(Ravix)

Marcabée,  Masson, Brieux

 

36

3

30

31,1

A. Fatal

Vilpy, Barbois

 

47

8

32

30,9

W. St-Félix


STUDY GRANTS
 awarded to winners:  31x750 + 63x500, Total of 54.750 gourdes
Training, compensation for the monitors, school supplies and miscellaneous + assistance for the professional school of the Brothers of St. Thérèse  in Carpentier 7.700 gdes.  Plus 17,410 gdes for meals and drinks for the "Planting Day" in Buisson,  Aubry, etc to plant trees on the occasion of the commemoration of World Environment Day 17,410gdes = 102,740gdes.  ($1US = 40 gourdes)
Grand total (except errors and omissions) Civic Instruction 2008/09:  260,230.gdes

 

Amount in Gdes

The 12 monitors will receive 5000 gdes in December, April and Juin : 15,000.x12

 

180.000.-

Seminaries to train the monitors        

 

35.000.-

Outings:  2 or 3 depending on our finances    

                                           

50.000.-

Grants, rewards, etc.                                     

             

125.000.-

Provisional Budget 2009-2010                   

                                             

390.000.-

US dollar equivalent   

US$ 9.750




Michel Monnin, public relations and treasurer

An Sové Tèt-yo pou nou Sové Péyi'n     
      Save the Mountains to Save Ourselves